Tout savoir sur le syndrome de la souris

Le nom pourrait prêté à rire si la gêne n’était pas si sérieuse. Le syndrome de la souris n’a rien à voir avec l’animal et tout avec l’utilisation importante d’un ordinateur. Ce trouble musculo-squelettique lié au travail (soit TMSLT) peut même se conclure par une opération.

Mais de quoi s’agit-il ? D’où ça vient ? Comment ça se manifeste ?

Le syndrome de la souris, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome de la souris n’est pas une maladie précise, mais un trouble musculo-squelettique (TMS) très souvent lié au travail. Il peut se manifester par une tendinite ou par le syndrome du canal carpien. Peuvent être affectés les muscles, les tendons et/ou les nerfs.

Ce syndrome inclut les douleurs liées à l’utilisation d’une souris ainsi que celles développées par le pianotage sur le clavier.

Cela se présente par des douleurs allant du bout des doigts jusqu’aux cervicales. On peut ressentir des fourmillements, des douleurs, de la paralysie, des difficultés à effectuer certains mouvements.

Plus gênants, les premiers signes peuvent ne pas être douloureux. Ainsi certaines personnes n’ont pas de gênes, pas de douleurs, mais elles n’arrivent plus à écrire correctement, à mettre la clé dans la serrure, à tourner la poignée de la fenêtre, etc.

Les premiers signes sont variés et les conséquences également. Mais il est systématiquement conseillé de consulter un médecin généraliste ou un ostéopathe lors de l’apparition des premiers symptômes (ou doutes).

Qu’est-ce qui provoque le syndrome de la souris ?

La raison en est tout simplement un mouvement répétitif associé à une mauvaise position face à l’écran.

Toutes les personnes travaillant sur ordinateur peuvent donc être touchées.

Y a-t-il des facteurs accroissant le risque d’avoir le syndrome de la souris ?

Le mouvement répétitif seul n’explique pas l’apparition du syndrome de la souris. En général d’autres éléments créent un terrain propice au développement de ce mal professionnel :

→ le stress
→ l’arthrite ou le diabète
→ les ongles longs
→ le surpoids
→ un sommeil troublé

Comment soulager le syndrome de la souris ?

Pour soulager rapidement la douleur, il est possible de prendre rendez-vous avec un ostéopathe ou d’utiliser des huiles essentielles. Il faut également reposer le poignet, par exemple en utilisant un pavé tactile plutôt qu’une souris.

Cependant tout dépend de votre état de santé au moment où vous vous décidez à agir. Si la douleur est vraiment forte et incapacitante (ou limitante), il faut prendre un rendez-vous avec un médecin généraliste.

Comment prévenir le syndrome de la souris ?

Que vous souhaitez éviter le même sort que votre collègue ou que vous ne voulez pas voir réapparaître les douleurs, il est possible d’agir avant d’avoir mal. Il y a plusieurs gestes simples à suivre.

→ Changer la souris

On peut soit installer la souris sur l’autre main, soit alterner souris et pavé tactile. Une autre solution est d’opter pour une souris ergonomique avec un repose-poignet en gel ou alors un trackball. Le trackball est également nommé boule de commande, car la boule permettant le mouvement est sur la souris et non en dessous. On bouge ainsi moins le bras et le poignet.

→ Utiliser des raccourcis clavier

Quand on veut copier et coller, on peut cliquer pour sélectionner, cliquer droit pour copier, puis cliquer à l’endroit où l’on veut coller et encore un clic droit pour coller.

Ou alors on peut double-cliquer pour sélectionner un mot (trois clics pour une phrase, quatre clics pour le paragraphe ou ctrl+A pour tout le document). Puis on fait ctrl+C pour copier, on clique à l’endroit où l’on veut coller le texte et on appuie sur ctrl+V. En agissant ainsi le poignet bouge moins et est donc moins sollicité.

→ Se reposer, faire des pauses

Alterner ce que vous faites, par exemple n’attendez pas la fin de journée pour aller chercher vos impressions. Tout aussi passionnante que soit votre activité, il faut vous ménager si vous souhaitez pouvoir continuer longtemps.

→ Méditer

La méditation est une façon d’évacuer le stress, de retrouver sa sérénité et même mieux de continuer sans stress même dans des situations difficiles. Il est facile de se lancer avec un livre-disque ou avec des applications gratuites ou non.

Conclusion

Il est impératif de prendre une bonne position quand l’on travaille sur ordinateur ou que l’on joue longuement aux jeux vidéos. En effet, s’il y a le risque de souffrir du syndrome de la souris, il est également possible de se retrouver avec des douleurs au dos, des problèmes véritablement limitants et longs à soigner.

Sources :

http://syndromedelasouris.info/presentation/

http://docteurtamalou.fr/quest-syndrome-de-souris-dordinateur-leviter/

https://douleurs-musculaires.ooreka.fr/astuce/voir/624257/syndrome-de-la-souris

Tout savoir sur le syndrome de la souris
5 (100%) 1 vote