FAQ : tout savoir sur les sièges assis-genoux

Toutes les questions que l’on peut se poser concernant les sièges assis-genoux sont regroupées dans ce dossier. Pour faciliter votre recherche, nous les avons rassemblés sous quatre grandes thématiques :

  • les sujets d’ordre général ;
  • les questions à propos de leur fonctionnement ;
  • le détail de leurs caractéristiques techniques ;
  • les conseils pour favoriser leur longévité.

Généralités autour du siège assis-genoux


Qu’est-ce qu’un siège assis-genoux ?

Il appartient à la gamme de mobilier de bureau d’assise. Il se présente comme un tabouret bas muni de repose-tibias, permettant d’employer une posture dite ergonomique, pour travailler devant un ordinateur.

Son concept repose sur cette idée de positionnement singulier, se voulant confortable et favorisant le bien-être. Sa conception valorise l’équilibrage du corps et déplace les points d’appui en position assise, de manière à mobiliser les membres plus harmonieusement.

Le siège assis-genoux est une option intéressante pour lutter efficacement contre les problèmes de dos liés au travail de bureau.

Quels sont les différents types de sièges assis-genoux ?

Deux grandes catégories de tabourets ergonomiques se distinguent. La première propose des sièges mobiles, montés sur roulettes. Ces modèles sont très stables, grâce à leur structure en forme de X. Ils ont l’avantage de se déplacer très facilement et parfois d’être pliants, devenant ainsi aisément stockables.

La seconde offre des produits s’apparentant à un rocking-chair. Ces sièges assis-genoux à bascule sont réputés pour leur aspect esthétique très design, se mariant efficacement à une décoration d’intérieur. Ils sont généralement plus légers que leurs homologues, de part leur conception en bois. Leur assise dynamique est un véritable atout pour le bien-être corporel, car elle mobilise discrètement les muscles profonds pour trouver le point d’équilibre.

Pourquoi utiliser un siège assis-genoux ergonomique ?

Travailler assis, durant de longues heures quotidiennement, engendre fréquemment des troubles physiques pouvant impacter la santé. Les ergonomes conçoivent des produits visant à améliorer les conditions de travail, afin de prémunir les personnes concernées par ce type de pathologies, de nombreux maux que nous vous détaillons dans un article spécial consultable sur le site.

Le siège assis-genoux offre une répartition du poids idéal qui délivre un réel allégement corporel, bénéfique au bien-être. Il se présente comme une solution intéressante d’aménagement du poste de travail informatique.

Combien coûte un tabouret assis-genoux ?

De nombreux fabricants proposent des modèles variés, aux technicités diverses. Les matériaux employés étant plus ou moins nobles, vous pouvez trouver une grande disparité de tarifs sur le marché du siège assis-genoux.

Les modèles d’entrée de gamme sont commercialisés entre 50 € et 70 €. Leurs performances sont tout à fait correctes, mais leur robustesse dans le temps est relative. Elle dépendra beaucoup du soin que vous apporterez à votre matériel et du respect de la capacité de charge maximale autorisée.

Si vous visez des équipements plus évolués, comptez un budget minimum de 150 €. Celui-ci pourra augmenter selon votre niveau d’exigence et la marque que vous choisirez.

Où acheter un siège assis-genoux ?

N’étant pas le produit le plus répandu du marché du mobilier ergonomique, il est assez rare de trouver plusieurs modèles à comparer, dans les magasins d’ameublement ou de matériel bureautique.

C’est indéniablement sur internet que vous dénicherez le plus large choix de tabourets assis-genoux. La grande majorité des marques distribuent leurs équipements par le biais de plateformes de revente, telles qu’Amazon, facilitant ainsi la consultation de leurs caractéristiques.

Les fiches techniques sont généralement très bien détaillées, offrant de véritables éléments de comparaison. Notez que vous aurez également accès à des commentaires certifiés d’utilisateurs, qui pourront vous convaincre de la qualité d’un siège vous intéressant, ou au contraire vous inciter à poursuivre votre recherche.

Quelle marque de siège assis-genoux choisir ?

Votre choix dépendra en priorité du type de siège assis-genoux que vous ciblez. Les marques proposent généralement soit des tabourets à bascule, soit des sièges sur roulettes.

Vous serez ravi d’apprendre qu’une marque française a su se faire un nom sur le marché du mobilier ergonomique de bureau. L’entreprise Kqueo est spécialisée dans la conception de produits favorisant la préservation de la santé au travail. Elle peut également se vanter de son implication écologique, avec des meubles durables et recyclables.

Varier est une enseigne très connue quant à elle pour un modèle bien spécifique de tabouret, particulièrement esthétique et par conséquent largement copié. Le choix ne manque pas parmi les nombreuses marques de sièges assis-genoux, dont vous trouverez une présentation dans notre dossier comparatif.

Le siège assis-genoux convient-il à tout le monde ?

Ce format de tabouret ne s’adresse pas à tout le monde. Les personnes de grande taille pourraient avoir des difficultés à trouver un positionnement agréable sur ce type de mobilier. Notez également que les capacités de charge sont parfois limitées, selon les matériaux employés pour concevoir les produits. Il sera donc essentiel de surveiller cet aspect dans votre décision d’achat.

Par ailleurs, si vous souffrez de troubles au niveau des genoux, nous ne vous recommandons pas d’utiliser ces sièges ergonomiques. Les appuis nécessaires à leur usage impliquent une flexion importante et prolongée, qui pourrait s’avérer douloureuse.

Un siège assis-genoux est-il conseillé pour le télétravail ?

Bien sûr ! Comme tout matériel ergonomique, il est recommandé pour travailler depuis son domicile, sous réserve de pouvoir adopter la position « à califourchon » proposée par ce type de dispositif.

Le télétravail impose de s’équiper de mobilier adéquat, pour être confortablement installé, même chez soi. Il est absolument nécessaire de ne pas négliger le bien-être, sous prétexte que l’on exerce de la maison. L’ergonomie au travail (lien vers article « L’ergonomie au travail c’est quoi ») s’applique également à distance et le siège assis-genoux est l’un des nombreux éléments pouvant favoriser votre posture.

Peut-on utiliser exclusivement un siège assis-genoux ?

Ce choix est très personnel. Certains utilisateurs ne conçoivent pas de travailler autrement à leur bureau, que sur un siège assis-genoux. D’autres en revanche préfèrent alterner les options et conservent un fauteuil traditionnel, afin de varier les postures au fil de la journée.

La flexion des jambes peut engourdir légèrement les membres inférieurs lors d’un usage prolongé de ce type de dispositif. Si tel est le cas, il est effectivement préférable de changer de mobilier d’assise au bout de quelques heures d’activité, afin d’offrir un soulagement d’éventuelles tensions. Toutefois, cet inconfort ne concerne pas la majorité des personnes utilisant ces tabourets originaux.

Fonctionnement du siège assis-genoux


Comment fonctionne un siège assis-genoux ?

Le tabouret assis-genoux repose sur un concept de positionnement particulier, qui peut sembler peu naturel. En réalité, la posture proposée a été étudiée pour favoriser la répartition du poids de notre corps, de manière à équilibrer convenablement la charge.

Il offre donc une assise légèrement inclinée vers l’avant, incitant à contrebalancer facilement le buste. Les tibias, placés sur des appuis, permettent un ancrage solide et octroient un relâchement agréable des pieds à l’arrière du siège.

Comment s’asseoir sur un siège assis-genoux ?

Pour comprendre la posture à employer avec cette catégorie de siège, imaginez-vous enfourcher un cheval d’arçon et vous placer à califourchon dessus. Votre fessier repose sur un coussin d’assise réglable, selon les modèles, en hauteur. Légèrement incliné vers l’avant, il invite le buste à plonger et permet d’adopter une position droite, sans appui dorsal.

Pour ne pas forcer inutilement sur les jambes fléchies et dégagées vers l’arrière du siège, les tibias se placent sur des modules dédiés, visant à compenser le poids du corps. L’appui, ainsi pensé, libère les pieds de tout effort. Nous vous proposons un article complet à ce sujet, pour vous aider à vous installer convenablement et durablement sur votre équipement.

Quelles erreurs éviter avec un tabouret assis-genoux ?

Les erreurs avec ce matériel ergonomique sont souvent liées à une négligence de la prise en considération du gabarit de l’utilisateur ou de ses difficultés de mobilité des membres inférieurs.

Employer une posture telle que celle offerte par les tabourets assis-genoux nécessite d’avoir une corpulence adaptée. Les personnes très grandes, ainsi que celles en surcharge pondérale pourraient ne pas trouver satisfaction avec cette catégorie de mobilier. De même, vouloir tester son usage alors que l’on souffre de problèmes corporels au niveau des genoux est une erreur évidente.

Les réglages étant minimes sur ces appareils, il est rare de se tromper en y procédant. Si la hauteur d’assise choisie est inconfortable, vous le ressentirez immédiatement.

Est-ce que je fais du sport sur un siège assis-genoux ?

En quelque sorte oui ! Ce tabouret, en répartissant votre poids différemment, incite à chercher un point d’équilibre. C’est plus spécifiquement le cas des modèles à bascule.

Attention, nous ne parlons pas ici d’effort physique important ni de sport visant à sculpter votre silhouette. Les muscles sollicités par l’emploi de ce type de sièges sont profonds et destinés à renforcer le soutien dorsal naturel. Ils n’ont pas besoin d’être mobilisés intensément, pour être positivement impliqués.

Ainsi, sans même vous en rendre compte, vous offrez à votre dos une amélioration de sa condition tout en télétravaillant.

Un siège assis-genoux est-il ergonomique ?

Absolument ! L’ergonomie consiste en l’optimisation des conditions de travail, dans le but d’améliorer le confort, afin de favoriser la santé et par conséquent d’augmenter la productivité.

Ce siège a vocation à offrir une posture singulière, étudiée pour soulager le dos de nombreux maux induits par l’inconfort du travail de bureau. Il remplit donc parfaitement sa tâche et mérite d’être qualifié de mobilier ergonomique. Il sera bien sûr important d’agencer son poste informatique de manière à profiter pleinement de ses bienfaits. Notre article vous aidera à améliorer l’organisation de votre espace.

Un siège assis-genoux est-il bon pour la santé ?

Étant par définition ergonomique, il est évidemment bénéfique à la santé. Le siège assis-genoux soulage notablement les troubles musculosquelettiques des personnes exerçant leur métier devant un ordinateur.

Les commentaires et avis des utilisateurs sont souvent très élogieux au sujet de ces bienfaits, confirmant la diminution de leurs douleurs dorsales rapidement et surtout durablement. Pour en savoir plus, consultez notre article complet consacré à cette question importante.

Nous vous rappelons cependant que ce type de dispositif ne conviendra pas à toutes les morphologies. Soyez donc bien attentif aux recommandations d’usage de cet équipement spécifique.

Comment régler un siège assis-genoux ?

Sur les modèles à bascule, de type rocking-chair, aucun réglage ne sera nécessaire. Il est donc particulièrement important de veiller à avoir une corpulence cohérente avec cette catégorie de sièges assis-genoux.

Les modèles montés sur roulettes et à l’armature en X proposent souvent un ajustement de la hauteur. Cette mobilité augmente ou diminue l’amplitude de l’angle formé entre les cuisses et les mollets, ainsi que celui entre votre buste et vos jambes. Pour savoir de manière détaillée, comment régler votre siège, consultez notre article approfondi.

Peut-on s’asseoir normalement sur un siège assis-genoux ?

Non, le siège assis-genoux n’est pas prévu pour vous accueillir dans une position classique. Il n’est pas conçu pour cet usage et ne permet pas un détournement pour l’employer de cette manière. L’objectif d’un équipement ergonomique de ce type est de vous offrir une solution de posture différente et de soulager ainsi votre dos.

Si vous ressentez le besoin d’alterner les positions et de revenir parfois à une assise traditionnelle, nous vous recommandons de disposer d’un fauteuil de bureau en complément, que vous pourrez alors utiliser quand vous souhaiterez vous asseoir normalement.

Caractéristiques d’un siège assis-genoux


Comment bien choisir son siège assis-genoux ?

Il nous paraît essentiel de déterminer en premier lieu si votre morphologie est adaptée à ce type de mobilier. Si vous êtes plus grand que la moyenne, sans toutefois être largement au-dessus, vous apprécierez probablement de profiter d’une option de réglage en hauteur, qui vous permettra d’ajuster l’angle de fléchissement à votre guise. Ce qui ne sera pas possible avec les sièges à bascule.

Assurez-vous également de pouvoir ranger votre tabouret facilement. Certains modèles pourront vite être encombrants, si vous ne disposez pas d’un espace suffisamment large. Veillez aussi à ne pas dépasser la capacité de charge du matériel, certains produits étant moins robustes que d’autres.

Vos préférences esthétiques entreront en considération, mais ne négligez pas le confort. Soyez donc attentif au rembourrage et au revêtement des points d’appui du siège.

Siège assis-genoux à bascule ou à roulettes ?

De nouveau, le choix peut être d’ordre esthétique, les modèles à bascule profitant souvent de courbes plus harmonieuses et de matériaux plus nobles. Si vous recherchez un équipement dynamique, ils vous permettront de solliciter discrètement vos muscles profonds, pour adopter une posture équilibrée.

Les sièges à roulettes ont, quant à eux, l’avantage d’être facilement mobiles et de pouvoir se ranger sans prendre de place lorsqu’ils sont pliables. Ils sont aussi les seuls octroyant un réglage de l’assise en hauteur et seront donc mieux adaptés, si vous partagez votre siège avec d’autres personnes de morphologie différente.

Siège assis-genoux avec assise dynamique ou pas ?

Si tout siège assis-genoux offre des performances ergonomiques, les assises dynamiques favorisent le renforcement musculaire profond. Comme son nom l’indique, elle incite à générer un mouvement corporel, visant à trouver l’équilibre parfait. Le geste est quasiment imperceptible et s’opère naturellement, sans y réfléchir.

Lorsque l’on travaille de longues heures quotidiennement devant son bureau, il peut être intéressant de se pencher sur ce type de solution, pour lutter efficacement contre la sédentarité.

Quelles options propose un siège assis-genoux ?

Les options sont assez limitées dans cette catégorie de sièges de bureau. Le réglage en hauteur est la plus significative, mais n’est présent que sur les tabourets à la structure en X, les modèles à bascule étant fixes. Selon leur conception, ils délivreront une amplitude plus ou moins importante.

Certains modèles disposent d’un dossier, mais cet élément est loin d’être habituel. Il se présente plus comme un support de détente ponctuel, que comme un aspect déterminant dans le maintien d’une posture adéquate. L’intérêt de la position à califourchon étant de répartir le poids du corps vers l’avant, afin de changer les appuis, il est peu judicieux de s’équiper d’un dossier, initialement dédié à offrir des performances opposées.

À quoi sert l’inclinaison d’un siège assis-genoux ?

C’est cette caractéristique qui détermine l’angle formé par votre buste et vos jambes. Il doit offrir un minimum de 20°, pour permettre d’adopter une position correcte. Lorsqu’elle est ajustable, elle facilite l’obtention de la posture idéale.

L’inclinaison de l’assise du tabouret est particulièrement intéressante, lorsque l’on partage son poste de travail avec plusieurs collègues. Chacun pourra alors procéder aux réglages lui convenant le mieux, pour profiter pleinement des bénéfices ergonomiques de l’appareil.

Existe-t-il des sièges assis-genoux pliables ?

Oui, mais ils concernent uniquement les sièges assis-genoux en forme de X. Les modèles à bascule sont fixes et ne peuvent pas se plier pour être rangés. Ils doivent être perçus comme des meubles permanents.

Les équipements pliables sont très pratiques lorsque l’on ne dispose pas d’un grand espace de travail. Leur format compacté permet de les ranger facilement et de profiter de la zone ainsi dégagée plus librement. C’est souvent une problématique à prendre en considération, quand on exerce en télétravail.

Siège assis-genoux avec dossier ou sans ?

C’est encore une fois un choix assez personnel. Notez toutefois que ce type de siège ne sera pas fréquemment proposé à la vente et que vous disposerez donc d’un éventail assez restreint de modèles.

Le dossier ne nous paraît pas essentiel sur les tabourets assis-genoux. L’intention étant de rééquilibrer le poids du corps vers l’avant, de manière à soulager le dos de tensions excessives, il semble inutile de profiter d’un dossier suggérant un positionnement inverse. Il peut cependant être intéressant d’en bénéficier, lorsque l’on souhaite s’accorder des moments de détente au cours de la journée, en se reposant brièvement dessus.

Entretenir son siège assis-genoux


Comment prolonger la longévité d’un siège assis-genoux ?

Le premier point essentiel que nous souhaitons souligner est de ne jamais dépasser la capacité de charge maximale de votre équipement. Cette indication n’est pas à prendre à la légère. Ne pas la respecter pourrait endommager votre matériel.

Les modèles réglables ou pliables sont munis de mécanismes qui pourront nécessiter un entretien régulier, afin de favoriser leur fonctionnement. Il sera utile de les graisser, pour qu’ils ne rouillent pas et ne se mettent pas à grincer.

De manière générale, un nettoyage régulier de votre siège sera un entretien suffisant à prolonger sa durée de vie.

Comment entretenir son siège assis-genoux ?

Pour entretenir votre matériel, nettoyez régulièrement le revêtement de l’assise et des repose-tibias. Pensez également à ôter les poussières de sa structure. Seuls les modèles en X disposent de mécanismes de levage ou d’inclinaison. Ce sont eux qui nécessiteront une attention particulière.

Les soins à leur apporter seront toutefois très simples, leur technicité étant relativement basique. Veillez donc uniquement à ce qu’ils soient graissés, afin d’éviter les apparitions de rouille ou les grincements intempestifs.

Comment nettoyer un siège assis-genoux ?

Le nettoyage devra être adapté aux matériaux de votre siège de bureau. Les structures en métal ou en plastique seront très facilement lavées à l’aide d’un chiffon et d’un désinfectant standard. Les armatures en bois auront quant à elles besoin d’employer un produit dédié au nettoyage de ce type de matière noble.

Le revêtement est généralement en tissu, alvéolé ou non. Passez un coup d’aspirateur sur les surfaces, pour déloger les saletés incrustées dans les fibres. Si vous constatez une tâche, vous pouvez utiliser les détachants pour canapé, qui diffusent une mousse active se retirant à l’aide d’une petite brosse très facilement.